Ismaïl Bahri

Foyer

A première vue, Foyer semble être une projection sans film où seul est donné à voir un écran blanc palpitant. Des voix accompagnent ce blanc. Elles proviennent de personnes qui ont abordé le caméraman pour le questionner sur ce qu’il fait. Le filmeur est ainsi approché par un photographe amateur, un passant curieux, un policier ou un groupe de jeunes. Au fil de leurs développements, les discussions dévoilent au spectateur les principes d’une expérience filmique en cours et, par là-même, les principes du film qu’ils regardent. Cette expérience transforme la caméra en un foyer (à l’image d’un feu) autour duquel se réunir, parler et écouter. S’intéressant d’abord à la caméra, ces paroles déploient vite des points de vue singuliers traçant les formes d’un certain paysage social et politique. Elles laissent entrevoir le contexte dans lequel se déploie l’expérience d’un travail qui tâtonne, à la recherche d’une voie dans le monde qui s’agite.

Crédits

Parcours créations

Parcours : vert
Genre : Vidéo
Dates et heures : Du 4 au 8 Octobre de 13h à 17h40. Toutes les 40 min.
Durée : 32 min.
Lieu : Dribet Dar Hussein
©droits réservés
©droits réservés

Ismaïl Bahri

Ismaïl Bahri vit et travaille à Paris. Son oeuvre s’ouvre à de multiples références culturelles et esthétiques et développe des expérimentations plastiques précises et sensibles. Leurs résultats prennent la forme de dessins, de vidéos, de photographies, d’installations ou encore d’hybridations entre ces différents supports. Des matières simples y sont manipulées et conduites à une transformation, au moyen de gestes et procédés d’inspiration souvent mécanique liés au cinéma ou à la photographie. (Gilles Baume)

Les oeuvres d’Ismaïl Bahri ont été montrées dans divers lieux tels que La Criée Centre d’Art Contemporain (Rennes), Les églises (Chelles), la Sharjah Foundation (Sharjah), la Staatliche Kunsthalle (Karlsruhe), Kunst Im Tunnel (Düsseldorf), le British Film Institute (Londres), ou la Calouste Gulbenkian Foundation (Lisbonne). Ses films ont été sélectionnés dans des festivals tels que TIFF (Toronto), NYFF (New York), IFFR (Rotterdam), FID (Marseille) entre autres. Plus récemment, son travail a fait l’objet d’une exposition monographique au Jeu de Paume (Paris).

Crédits


Réalisation : Ismaïl Bahri
Durée : 32 min.
Langue : tunisien sous-titré en français et anglais
Année : 2016

Production : Spectre en co-production avec La Fabrique Phantom
Producteur : Olivier Marboeuf
Producteur associé : Cédric Walter

Avec le soutien de Selma Feriani Galery
Partenaire technique : SYBEL Light & Sound
Mise à disposition du lieu par L’Institut National du Patrimoine (INP)

Médiathèque

Newsletter

Vous souhaitez rester au courant de nos dernières nouveautés? Introduisez ci-dessous votre adresse e-mail et inscrivez-vous à notre newsletter.