Sonia Kallel

TAFKIK

Plus qu’un simple couvre-chef masculin auréolé de l’origine andalouse, la Chéchia est l’aboutissement de techniques précises et d’histoires de vies menacées aujourd’hui de disparition. «Tafkik» (démontage) est une manière singulière de retracer le voyage de la Chéchia. C’est aussi un itinéraire qui a pour objectif de mettre en valeur la poésie et le “mystère” entourant la fabrication de la Chéchia à travers diverses rencontres. Il attire également l’attention sur un patrimoine victime de l’oubli et sur le rôle d’hommes et de femmes ayant contribué à son développement au fil des siècles. C’est une esthétique reposant sur l’idée de transmission et de transformation…

Crédits

Parcours créations

Parcours : jaune
Genre : Arts visuels
Dates et heures : du 4 au 8 Octobre de 13h à 18h
Durée : en continu
Lieu : Palais Kheireddine
©Sonia Kallel
©Sonia Kallel

Sonia Kallel (Tunis)

Née en 1973, Sonia Kallel vit et travaille à Tunis. Depuis 2001, elle expose en Tunisie et ailleurs. Docteur en arts plastiques, elle partage sa vie entre sa pratique artistique et les cours qu’elle dispense à l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis. Elle a un parcours universitaire diversifié : du stylisme modélisme à l’Ecole Supérieure des Industries de la Mode de Toulouse en France en passant par les arts graphiques à l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunis ou encore une thèse en Arts Plastiques à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Elle développe depuis 2010 un travail quasi anthropologique basé sur des rencontres, des entretiens, des échanges, des questionnements… Ce besoin d’aller vers des communautés cachées et d’amener la production artistique au service d’une cause sociale est essentiel pour l’artiste. Ses œuvres ont été exposées à la Biennale de Venise « The Absence of Paths » (mai 2017), à la Fabrique d’Espaces Artistiques (mai 2017), aux Ateliers Nomades (thème : Chéchia) Musée du Quai Branly (novembre 2016), à l’International Light Art Project, « Interférence » (septembre 2016), lors de Dream City Tunis « De fil en aiguille » (novembre 2015), au Palais Kheïreddine, Tunis « Fil d’Actualités » (Janvier 2015), etc.

Crédits


Enfants : Hanin Barkallah, Alaa Boukhris, Mohamed Rayan Deboussi, Nourchene Dakoumi, Asma Zarrouk, Youssef Mouelhi, Sonia Ferchichi
Artisans : Abderraouf Snoussi, Fethi Blaich, Hafedh Blaïech, Mohamed Ben Aba, Abdelhamid Hamrouni, Mohamed Mehdi Troudi, Jalloul Gharbi, Hechmi Mechichi, El Abassi, Saida (tricoteuse de la médina), Temim Belloumi et son frère (teinturiers), Hedi Belloumi (mouleur), Zohra, Rachida, Samira (cardeuses d’El Aliaa), Houcine Bouzouita (cardeur d’El Aliaa), Anonyme (fouleur du Battan à Tebourba).

Graphiste : Khalil Ayari
Vidéaste / Monteur : Callum Redfern
Ingénieurs son : Aymen Labidi, Maher Abbes
Cadreur : Farouk Laaridh
Chorégraphe : Sondos Belhassen
Atelier théâtre : Ilhem Cherif
Voix : Abdelmonem Chouayet
Traducteur : Hatem Bourial
Assistant : Ghassen Douissa

Production : L’Art Rue / Dream City
Avec la contribution exceptionnelle de KNAUF
Avec le soutien du Ministère des Affaires Culturelles et de la Fondation Kamel Lazaar
Le Prix Aloès d’Or 2016 attribué à Selma et Sofiane Ouissi parraine ce projet Dream City 2017.
Partenaires techniques : Sybel Light & Sound et Ulysson
Mise à disposition du Palais Kheireddine par la Municipalité de la Ville de Tunis
La résidence artistique de cette artiste a été soutenue par la Fondation DROSOS dans le cadre du projet “Fabrique artistique d’espaces populaires”.

Médiathèque

Newsletter

Vous souhaitez rester au courant de nos dernières nouveautés? Introduisez ci-dessous votre adresse e-mail et inscrivez-vous à notre newsletter.