Tim Zulauf

Maison de Trolls

Bienvenue à la Maison de Trolls! Quatre cyber activistes, entrepreneurs et créateurs culturels appellent à rejoindre un congrès intercontinental dont l’objectif est l’émancipation dans le domaine digital. Cet appel a lieu alors qu’une des organisatrices manque de perdre la vie dans une attaque de bots (agent logiciel qui interagit avec des serveurs informatiques) sur ses appareils électroménagers. Mais les structures commerciales n’empêchent-elles pas les activités prospectives dans l’usage d’internet – surtout concernant l’écart de pouvoir entre le Nord et le Sud ? Quels types de résistance subversive seraient imaginables entre une mobilisation digitale et des protestations dans l’espace soi-disant réel ? Comment pourrait-on développer de nouveaux codes et des façons alternatives de parler ensemble ? En réinterprétant des notions comme la «révolution facebook» ou autres, cette installation théâtrale immerge le spectateur dans de nouveaux modes de programmation et de pensée des réseaux locaux ou transnationaux.

Crédits

Parcours créations

Parcours : rose
Genre : Théâtre
Dates et heures : Du 4 au 8 Octobre de 14h à 17h20
Durée : 3h20 accès à tout moment (3 boucles temporelles : 14h à 15h10 / 15h10 à 16h20 / 16h20 à 17h30
Lieu : Dar Lasram
©Tim Zulauf
©Tim Zulauf

Tim Zulauf (Zurich)

Né 1973, Tim Zulauf vit et travaille à Zurich en Suisse. Depuis 2002, il réalise avec le réseau des artistes KMUProduktionen des projets théâtraux. Ces travaux, souvent installations spécifiques et contextuelles, portent sur les réalités sociales, le changement de la définition du travail de plus en plus immatérialisé et leurs interactions avec des discours médiatiques.
Dans ce cadre, la délocalisation des travailleuses du sexe à Zurich et sa médiatisation a été la thématique de la création «Striche durch Rechnungen» (2013/14). «Deviare – Vier Agenten – Part of a Movie», pavillon suisse de la Biennale de Venise 2011, traitait de la discrimination des mendiants à Venise et de l’anti-tziganisme en Europe.

La pièce «Pflege und Verpflegung – À bout de soins» elle, coproduite avec le festival Belluard et la Gessnerallee Zurich (2014-16) traitait des conditions de travail et de la migration transnationale dans la domaine du soin des personnes âgées. Pour Dream City 2015, l’oeuvre «La porte portable» abordait, en tunisien et en français, le sujet des relations tuniso-suisses à travers le «partenariat migratoire». Cette création a ensuite été adaptée en 2016 pour le Zürcher Theater Spektakel.
www.zulauf.it

Crédits

Texte & projet : Tim Zulauf avec les participants des ateliers Azyz Amami, Lina Ben Mhenni, Cahine Gharbi, Haythem El Mekki, Jessica Huber, Wala Kasmi, Shusha Niederberger, Cornelia Sollfrank, Alexander Tuchaček, Christoph Wachter & Mathias Jud et Cecily Walti
Performance : Vivien Bullert, Riad Hamdi, Christoph Rath, Najoua Zouhaïr
Musique & percussion : Jihed Khmiri
Dramaturgie : Andreas Storm
Scène, costumes : Monika Schori
Lumière : Michael Omlin
Son : Susanne Affolter
Traductions : Claudia von Wilcken (allemand-français), Najoua Zouhaïr (français-tunisien)
Œil extérieur : Alexander Tuchaček, Shusha Niederberger
Bureau de production : Katharina Balzer
Assistante : Sarah E. Müller
Assistant Tunis : Ahmed Louzir
Production : KMUProduktionen
Coproduction : Zürcher Theater Spektakel, Festival Dream City Tunis, avec le support de Gessnerallee, Zürich
Partenaires : Stadt Zürich Kultur, Robert Bosch Stiftung – Szenenwechsel, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture
Mise à disposition du lieu par l’association de Sauvegarde de la Médina

Médiathèque

Newsletter

Vous souhaitez rester au courant de nos dernières nouveautés? Introduisez ci-dessous votre adresse e-mail et inscrivez-vous à notre newsletter.