Ula Sickle

Slow parcours

La chorégraphe Ula Sickle a passé une semaine à Tunis en janvier 2017 avec le circassien Mohamed Djobbi. Les après-midis, ils arpentent la médina, échangeant à propos de politique, du sentiment post-printemps arabe, de l’art de l’acrobatie… Ainsi certaines idées commencent à germer : comment l’espace public de la ville devient un espace pour s’exprimer, quand les règles d’un jour semblent obsolètes et qu’une liberté exaltante de défier la gravité s’empare de vous. Quel est l’effort et la pratique nécessaire pour faire naître des nouvelles formes de liberté ? Ce nouveau projet créé avec Djobbi et un casting local se situe quelque part entre le parcours – forme athlétique qui consiste à utiliser la ville et son infrastructure comme terrain de jeu – et le graffiti humain. Pouvons-nous utiliser en espace public les corps comme forme d’écriture non pas dans une rapidité exaltante mais bien plus dans une lenteur? On appellerait cela le slow parcours ou la chorégraphie.

Crédits

Parcours créations

Night Shift

Parcours : vertrose
Genre : Cirque Performance
Dates et heures : du 4 au 8 Octobre - Parcours-créations: à 14h30, 15h30 et 16h30 - Night Shift: à 18h30 et 20h30.
Durée : Parcours-créations: 15 min (Lieux : 14h30 Place du Tribunal / 15h30 croisement rue du Divan et rue Saïda Ajoula / 16h30 croisement rue du Riche et rue des Andalous) - Night Shift: 30 min (Lieu: Tourbet Sidi Boukhrissen)
Lieu : Tourbet Sidi Bou Khrissen
©droits réservés
©droits réservés

Ula Sickle (Bruxelles)

Ula Sickle est une chorégraphe et performeuse qui vit et travaille à Bruxelles. Artiste transdisciplinaire, elle collabore régulièrement avec des artistes issus des arts visuels ou de la musique contemporaine. Son travail recherche des formes d’écriture chorégraphique où codes culturels et pouvoirs politiques de la danse populaire se révèlent.
Sa quête d’une alternative au canon de la danse contemporaine l’a amenée à rencontrer des performeurs qui incarnent d’autres histoires du mouvement : collaborations avec des performeurs de la République démocratique du Congo – Solid Gold (2010), Jolie (2011), Kinshasa Electric (2014), travail avec Marie De Corte, une danseuse autodidacte proche de la soixantaine, Extreme Tension (2012), ou avec la chanteuse et performeuse Stine Janvin Motland (Prelude, 2014).

Avec l’artiste visuelle et Dj Daniela Bershan, Ula Sickle a creé Extended Play, une nouvelle création pour cinq performeurs, présentée au Kunstenfestivaldesarts 2016, en coproduction avec le KVS. Son travail reçoit le soutien de et a été présenté, notamment, par le Kunstenfestivaldesarts, le KVS et le Kaaitheater à Bruxelles, le Nowy Teatr à Varsovie, Tanz im August à Berlin, Moving in November à Helsinki, le Zürcher Theater Spektakel à Zurich et les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis.

Crédits


Créé avec Mohamed Djobbi
Performé par Mohamed Djobbi, Akrem Amdouni et Fourat El Ghribi
Percussionniste : Nasr Eddine Chebli
Musicien électronique : Zied Meddeb Hamrouni
Chant: Lobna Noomène

Production: L’Art Rue / Dream City
Avec le soutien de l’Union européenne
Co-production: Théâtre National tunisien
Partenaire technique: SYBEL Light & Sound
Mise à disposition du lieu par l’Institut National du Patrimoine
Assistante Ula Sickle: Ines Ben Abdessalem

Médiathèque

Newsletter

Vous souhaitez rester au courant de nos dernières nouveautés? Introduisez ci-dessous votre adresse e-mail et inscrivez-vous à notre newsletter.